Recherches

Le Conseil national de l'économie verte


Il est né le Conseil national de l'économie verte, continuation planifiée et naturelle du États généraux de l'économie verte de 2012 pour promouvoir le développement de l'économie verte en Italie. Il comprend 53 organisations d'entreprises actives dans les secteurs de la durabilité qui, de cette manière, auront plus de poids et de force dans l'action commune.

Que sera le Conseil national de l'économie verte? Tout d'abord, favoriser une comparaison entre les entreprises et le nouveau gouvernement, en espérant que nous en aurons bientôt un stable, avec une attention particulière au ministère de l'Environnement et à celui du Développement économique.

Puis le Conseil national de l'économie verte visera à conclure un ou plusieurs accords avec les ministères concernés pour mettre en œuvre le plateforme programmatique des 70 propositions vertes lancé par les États généraux 2012, à partir de la première partie prioritaire.

La Conseil national de l'économie verte préparera également, également au travers de ses propres groupes de travail, la deuxième édition des États généraux de l'économie verte, qui se tiendra à Rimini, en novembre 2013, dans le cadre de la Foire Ecomondo. Assurer la fonction d'organisation de soutien des activités sera le Fondation pour le développement durable fondé par Edo Ronchi.

Ils font partie du Conseil national de l'économie verte: AGESI (association des sociétés de gestion des installations et de l'énergie); CONOE (consortium obligatoire et huiles usagées); Club de Kyoto; ANCO (Association nationale des concessionnaires du consortium); CDC RAEE (centre de coordination des consortiums de déchets d'équipements électriques et électroniques); CNA-Environnement (confédération nationale de l'artisanat); Assogasliquidi-Federchimica; Ecomondo-Key Energy-Cooperambiente; Fise Assoambiente (Fédération des entreprises, des services et de l'environnement Conf.); Ecopneus (consortium pour l'élimination des pneus usagés); Forum pour la finance durable; CONAI (consortium national d'emballage); Asstra (association de transport); Zone d'eau Amb. Federutility (fédération des entreprises de l'eau et de l'énergie); Assocostieri (association gisements côtiers et biocarburants Conf.); Federesco (fédération des sociétés de services énergétiques); Federambiente (association des services publics d'hygiène de l'environnement); Global Compact (plateforme des Nations Unies pour la responsabilité sociale des entreprises); GIFI (groupe italien d'entreprises photovoltaïques); COBAT (consortium de batteries obligatoire); CIC (consortium italien de compostage); Freight Leaders Council (association des entreprises de logistique); APER (association des producteurs d'énergie renouvelable); Services Legacoop; Coldiretti; Fondation pour le développement durable; Secteur Environnement-Sécurité Confartigianato Secrétariat organisationnel: Fondation pour le développement durable; Confagricoltura; Federpern (fédération des producteurs hydroélectriques); CONIP (consortium national pour les emballages plastiques); Fise Unire (fédération des entreprises de services de gestion des déchets - Confindustria); AutoRecycling (association d'entreprises de recyclage automobile); Réseau d'économie verte Assolombarda; ANEV (association nationale de l'énergie éolienne); COOU (consortium obligatoire d'huiles usées); AIAB (association italienne pour l'agriculture biologique); Assobioplastiques; CIA (Confédération italienne des agriculteurs); Assovetro; Assorimap (association, recyclage des matières plastiques); Corepla (consortium pour la valorisation des emballages plastiques); Fercargo (association des entreprises de transport ferroviaire de marchandises); Fondation Planet Life Economy; Cial (consortium de récupération des emballages en aluminium); JPE 2010 (société du consortium des entreprises d'énergie renouvelable); Energy District (district agro-énergétique renouvelable); Rilegno (consortium pour le recyclage du bois); Green Building Council Italy (association pour la construction durable); Comieco (consortium de recyclage des emballages cellulosiques); FREE-Coordination (coordination d'association pour l'efficacité énergétique et les sources renouvelables); Coreve (consortium pour le recyclage du verre); Consortium RICREA (consortium pour le recyclage des emballages en acier); FIRE (fédération des petites entreprises pour l'utilisation rationnelle de l'énergie).

Lire les 70 propositions des États généraux de l'économie verte

Vous pourriez aussi être intéressé parCobat: consortium national de collecte et de recyclage



Vidéo: Le Grand Reset selon le Time Magazine (Décembre 2021).