Recherches

Efficacité énergétique, directive UE


Alors que dans le monde on parle de efficacité énergétique de nouvelles directives arrivent en europe. Après plusieurs mois de négociations, les institutions (Parlement, Conseil et Commission) sont parvenues à un accord de principe sur la mesure. La nouvelle directive surefficacité énergétique cela ne satisfait pas les écologistes.

L'objectif est de réduire la consommation d'énergie de 20% d'ici 2020 et par rapport à 1990. En d'autres termes, l'objectif est basé sur une simple politique de économie d'énergie par des mesures d'efficacité, l'exemple le plus frappant est celui deefficacité énergétique dans la maison qui se traduit par une ampoule basse consommation au lieu de l'ampoule à incandescence. En fait, il faut penser à grande échelle et certainement pas chez soi, il y a 27 pays membres et, malgré les intentions, l'objectif fixé est encore loin!

L'objectif fixé d'ici 2020 prévoit une économie de 368 millions de tonnes équivalent pétrole et, avec les mesures actuellement en vigueur, on estime que enregistrer seulement la moitié de l'objectif fixé. Le dernier accord conclu avec minutie a confirmé des réductions de 17% sur la consommation en 2020, en raison de l'opposition de plusieurs gouvernements, l'assiette était plutôt basse, autour de 13%.

Efficacité énergétique en Europe. Entre fierté et insatisfaction
«Nous nous sommes battus comme des lions - a commenté le ministre danois de l'Énergie, Martin Lidegaard -. Nous sommes partis de 13% et sommes arrivés à 17%. C'est un objectif dont nous sommes fiers ".

Bien sûr que de 13% à 17% est un grand saut, cependant, comme l'a expliqué Brook Riley des Amis de la Terre Europe (cité par Euractiv), les mesures les plus ambitieuses ont été lissées de chaque côté. Le résultat est un texte faible, sans la dynamique initiale de la Commission.

Jusqu'en 2020, chaque État membre devra élaborer un plan national deefficacité énergétique, le premier en 2014, puis en 2017 et 2020. Bruxelles aura pour mission de superviser le respect des projets. Une mesure contraignante touche de plus près l'Italie où la certification énergétique des bâtiments s'écoule! La contrainte relative à la requalification énergétique des bâtiments publics prévoit la rénovation d'au moins 3% des bâtiments d'une surface totale supérieure à 500 mètres carrés, une superficie qui tombera à 250 en 2020.

Initialement, cette obligation visait à inclure toutes les structures des bâtiments de l'administration publique, avec la nouvelle directive, l'obligation ne s'appliquera qu'aux bâtiments occupés par les institutions des gouvernements centraux et leur appartenant.



Vidéo: Les communautés dénergie, un modèle davenir: webinaire. (Octobre 2021).