Recherches

Groupe de travail pour réduire les coûts de l'éolien offshore


Une nouvelle étude britannique a montré que d'ici 2020, il pourrait y avoir une réduction significative du coût deénergie éolienne offshore. Avec cette réduction, le gouvernement britannique pourra atteindre l'objectif fixé par la feuille de route Renewables 2011 mais l'ensemble du secteur renouvelable pourrait en bénéficier.

L'objectif fixé pour leéolien offshore voit l'atteinte d'une capacité de 18 GW, avec la réduction des coûts de ce secteur, l'objectif britannique semble être sur nous. L'enquête a été menée par "The Crown Estate" qui, en neuf mois, a examiné les données de plus de 100 entreprises et organisations montrant qu'une réduction des coûts il est également possible dans leéolien offshore.

Grâce aux plans du gouvernement, le Royaume-Uni a d'excellentes chances de devenir un leader mondial de l'industrieéolien offshore. Pour permettre au réduction des coûts de l'industrie éolien offshore Quatre chemins différents ont été identifiés comme suit:
- une plus grande efficacité de la technologie offshore
- optimisation de la supply chain
-réduction des coûts de production
- financement

Dans l'ensemble, l'étude a montré que le coût deénergie éolienne offshore pourrait être ramené en dessous de 100 livres par mégawattheure produit, la seule condition étant l'atteinte d'une capacité de 17 à 18 GW d'ici 2020. L'étude met en évidence les principales opportunités induites par la réduction des coûts deéolien offshore:
- introduction de turbines plus performantes et plus fiables
- une concurrence accrue sur les marchés publics, du Royaume-Uni, en Europe, jusqu'à l'Extrême-Orient
- implication précoce des fournisseurs
-une meilleure conception de turbine
- optimisation des méthodes d'installation
- optimisation des opérations de maintenance

Rob Hastings, directeur du portefeuille énergie et infrastructure dans un communiqué de presse a déclaré qu'il n'y avait pas de solution universelle pour réduire le coût deénergie éolienne offshore et il faut que tous les opérateurs du secteur fassent leur part.

Sur le devant éolien offshore, un vrai a été établi en Grande-Bretagne Force d'intervention pour la réduction des coûts et Andrew Jamieson est en charge. Le succès de ce groupe de travail aura des répercussions décisives au niveau mondial. La réduction des coûts est plus qu'une simple aspiration, le groupe de travail entend travailler en étroite collaboration avec les principales organisations de l'industrie pour tracer la voie à suivre.

La démarche de la Grande-Bretagne permettra au secteur deéolien offshore grandir et être plus fort. Cela signifie la production de énergie renouvelable du vent mais aussi des formes plus sûres d'approvisionnement en énergie et l'ouverture de nouveaux emplois.



Vidéo: Les dessous de lélectricité verte - ÉNERGIE#15 (Octobre 2021).