Recherches

À quel point pollue-t-il Internet?


l'Internet il ne crée pas de déchets, mais il pollue quand même. Tous les deux ans, l'univers numérique double, en 2011 la quantité d'informations atteignait 1,8 milliard de gigaoctets. Une grande partie des informations numériques se trouve dans les centres de données du monde entier et la gestion de ces centres nécessite une quantité énorme énergie électrique.

Un centre de données d'une puissance d'environ 10 mégawatts et pouvant utiliser l'énergie d'une petite ville pour un coût d'environ 300 000 $ par mois. Dans le monde, il existe environ 500000 centres de données et, comme le montrent les estimations faites par leAlimentation réseau Emerson, Internet utilise 2% de l'énergie utilisée dans le monde pour fonctionner. Ainsi, si nous supposons que la consommation mondiale d'électricité s'élève à 20,3 petawattheures par an, Internet consommera environ 406 térawatts de énergie électrique par an. Sans parler de l'électricité que les utilisateurs utilisent pour surfer sur Internet!

Parfois, vous recevez des e-mails avec une légende qui dit plus ou moins:
"Aucun arbre n'a été abattu pour envoyer cet e-mail mais un grand nombre d'électrons étaient terriblement excités par sa livraison!". Une vérité déconcertante quand on considère l'impact environnemental du courrier électronique. Mais nous ne trouverons certainement jamais un slogan qui dit "Utilisez la carte! Sauvez un électron!“.

Le paradoxe de l'Internet est que dans les centres de données traditionnels, seule la moitié de l'énergie consommée est utile pour faire fonctionner l'univers numérique. Cela signifie que si une grande quantité d'énergie alimente le serveur qui contiennent nos e-mails, des profils de réseau social, pages Web et autres, l'autre moitié de l'énergie est utilisée pour refroidir le serveur.

Souvent, c'est l'électricité elle-même qui génère de la chaleur lors du passage du courant alternatif alternatif au courant continu continu. Certains centres de données utilisent des réservoirs souterrains pour refroidir leurs serveurs et améliorer leefficacité énergétique. D'autres centres de données font mieux et utilisent énergie propre pour offrir des services Web durables.



Vidéo: La Pollution numérique (Octobre 2021).