Recherches

Culture de la pistache: conseils et techniques


LA pistaches C'est un fruit très apprécié, qui peut être utilisé dans nos recettes toute l'année, ou peut être dégusté seul, généralement torréfié et salé. Compte tenu de cela, il est inévitable de penser que de nombreux jardiniers en herbe s'intéressent à faire pousser leurs propres pistaches mais… il est bon de procéder avec une attention particulière à cette hypothèse. Nous découvrirons ensemble que ce n'est pas facile mais que, pas pour cela, il faut abandonner!

Quelle est la plante de pistache

L 'pistachier (Pistacia vera) est un membre de la famille des Anacardiacées et est apparenté à la noix de cajou, à la mangue et au sumac, ainsi qu'au lierre et au chêne.

Les pistaches sont un petit arbre feuillu buissonnant originaire d'Asie occidentale et d'Asie Mineure, de Syrie au Caucase et d'Afghanistan, qui pousse lentement à des hauteurs modérées, rarement touchées ... car elles sont généralement taillées pour éviter un développement excessif.

Pollinisation et culture de la pistache

La pistachiers Je suis dioïque, ce qui signifie que les arbres ne produisent que des fleurs mâles ou femelles. Par conséquent, un arbre mâle et femelle sont nécessaires pour produire ces petites noix (évidemment sur l'arbre femelle), la pollinisation étant favorisée par le vent. Un arbre femelle ne produit pas de noix à moins qu'un arbre mâle pousse à proximité, et pour maximiser les chances de pollinisation, l'arbre mâle devrait être planté au près tous les 10 à 15 arbres femelles.

Notez également que les pistaches ont un stade juvénile long, et ils ne produisent généralement pas beaucoup de fruits à coque pendant les cinq premières années, atteignant plutôt leur pleine production après 10 à 12 ans. Une autre caractéristique des pistaches est la tendance à la culture bisannuelle, qui porte alternativement beaucoup de fruits une année, puis très peu l'année suivante.

Le terrain

La pistachiers ce sont des plantes avec un système racinaire profond qui leur permet d'extraire le sol en profondeur et de puiser de l'eau à proximité de l'aquifère. Cette adaptation permet aux pistaches de survivre à de longues périodes de sécheresse. Ils sont également considérés comme plus tolérants au sel que de nombreuses autres espèces de fruits à coque et d'arbres fruitiers. Par conséquent, il est possible de cultiver des pistaches même là où le sol est très aride, presque désertique.

Naturellement, les pistaches fonctionnent mieux dans des conditions de sol favorables, préfèrent les sols avec un pH proche de neutre et avec une profondeur décente.

Le climat

Le plus large difficultés dans la culture des pistaches sont leurs besoins climatiques. Les pistaches nécessitent des étés longs, chauds et secs et des hivers modérés. Plus précisément, pour grandir et produire leurs petites noix, ils nécessitent des étés très chauds (plus de 600 heures au-dessus de 30 degrés) et des hivers très froids (plus de 1000 heures de froid en dessous de 7 degrés), ce qui se traduit par une période de dormance hivernale d'environ 6 semaines avec des températures inférieures à 7 degrés.

Quels endroits ont ces conditions climatiques uniques? En Italie, il est évident que ces caractéristiques sont principalement satisfaites en Sicile et dans certaines régions du sud de l'Italie, qui peuvent non seulement garantir le rayonnement et la température nécessaires, mais aussi un sol semi-désertique.

Cependant, il n'est pas exclu que la pistache puisse être cultivée sous d'autres latitudes, bien que les pistaches donnent le meilleur d'eux-mêmes et produisent le plus grand nombre de noix dans les climats semi-désertiques arides qui ont des étés longs, chauds et secs, avec une faible humidité et des hivers frais. pas rigide. Pendant la saison de croissance, les pistaches prospèrent sous la chaleur, avec des températures estivales d'environ 37 degrés Celsius produisant de grandes quantités des meilleures noix.

Rappelez-vous également qu'étant des arbres semi-désertiques, les pistaches n'aiment pas l'humidité pendant la saison de croissance. L'humidité élevée, due par exemple aux pluies d'été et d'automne, favorise les maladies fongiques, qui hivernent sur les arbres et les infectent l'année suivante. La pollinisation est également affectée par de forts vents secs, des pluies printanières tardives et des gelées.

Conclusions

En marge de ce que nous avons partagé, la dure réalité à laquelle les futurs producteurs sont confrontés est qu'ils sont là. très peu d'endroits assez chauds en été, mais assez doux en hiver pour faire pousser des pistachiers!

Mais alors que faire?

Le problème de la durabilité ou non de la culture de la pistache dans son propre territoire de référence doit être assumé le plus tôt possible, et nous espérons qu'avec cette information de base, les jardiniers pourront décider avec une plus grande connaissance des faits s'il est possible ou non de cultiver. les pistachiers là où ils vivent!

Alors ne vous laissez pas berner par ceux qui disent qu'un pistachier a poussé juste à côté de votre terre: faire pousser un arbre et obtenir sa production sont en fait deux choses complètement différentes, et vous devez donc être sûr de ce que nous voulons dire.

De manière générale, à moins que vous ne viviez dans un endroit qui puisse répondre pleinement aux besoins d'un pistachier et qui ait de la place pour au moins deux arbres (mâle et femelle), notre conseil serait de choisir un arbre plus approprié., Qui est moins exigeant et mieux adapté à la gamme climatique dans laquelle il sera cultivé. Bonne chance!


Vidéo: L or de Bronte 4000 ha de Pistachiers (Octobre 2021).