Recherches

Aucuba: caractéristiques, culture et maladies


Dans Famille des cornacées on trouve aussi leAucuba, une plante originaire de l'Himalaya, de la Chine et du Japon. C'est une plante principalement utilisée à des fins décoratives, dans l'appartement, en raison de son feuillage élégant, très abondant, et aussi pour son baies, rouge vif, particulièrement agréable et qui donne une touche de couleur. On peut également trouver cette plante dans les jardins, toujours à des fins ornementales, pour former des haies, par exemple.

Aucuba: caractéristiques

En observant attentivement cette plante arbustive à feuilles persistantes, vous pouvez voir une certaine similitude avec le laurier, ce n'est pas par hasard que vousune espèce d'Aucuba, le Japonica, on l'appelle souvent aussi "laurier tacheté".

Les feuilles mesurent jusqu'à sept centimètres de long et ont une consistance coriace et une forme lancéolée, selon les espèces les bords peuvent être lisses ou dentelés, dans tous les cas des stries très particulières apparaissent. Les fleurs ne sont pas grandes, elles apparaissent vers mars, au plus tard en avril, et sont constituées de quatre pétales brun pourpre. Étant plantes dioïques, l'Aucuba peut avoir soit uniquement des fleurs mâles, soit uniquement des fleurs femelles, selon le spécimen que nous observons. Si vous plantez un spécimen mâle à côté d'un spécimen femelle, vous pouvez voir apparaître les baies rouges que nous avons mentionnées précédemment. Ce sont les fruits de cette plante, petite mais de très longue durée, contenant les graines qui mûrissent d'octobre à février.

Bien qu'elle soit originaire des pays asiatiques, cette plante est aujourd'hui également répandue en Europe et en Amérique, l'important est qu'il puisse pousser dans les zones à climat tempéré. Il est très apprécié et utilisé dans le monde entier.

Aucuba: culture

Il est très simple de cultiver ces plantes qui peuvent être placées presque n'importe où même si elles préfèrent les zones où le soleil ne vient pas directement et il y a mi-ombre.

Quant au terrain, le Aucuba ils ont une bonne résistance même s'ils se retrouvent dans des sols secs ou arides, ils sont également «forts» contre les vents, la pollution atmosphérique et le froid. Ils peuvent être cultivés à des températures allant de -15 ° C à 20 ° C.

Tout en résistant bien même dans des conditions de sécheresse, aime être arrosé abondamment, pour comprendre comment le réguler, il suffit de vérifier quand le sol s'assèche et à ce moment-là donner de l'eau, sans jamais exagérer car, comme cela arrive souvent, la stagnation peut créer de gros problèmes, même pour des plantes aussi robustes que celles-ci.

Tous les deux ou trois ans, il devient nécessaire de rempoter leAucuba, en attendant l'arrivée du printemps et l'obtention d'un sol éventuellement riche en matière organique et très bien drainé. Si notre Aucuba est à l'extérieur, il vaut mieux procéder avec la plus grande attention pour ne pas perturber son développement. Ce qui est recommandé est de préparer le sol à l'avance, de le mélanger avec de la substance organique, et de choisir un endroit sans fossés afin de ne pas courir le risque de les former dangereuse stagnation de l'eau.

Dans la période de floraison, celle qui commence au printemps, il est nécessaire de fertiliser avec des produits contenant à la fois des macro et des micro-éléments, parmi lesquels nous mentionnons fer, cuivre et zinc. Habituellement, il est acceptable de fertiliser toutes les deux semaines, en diluant l'engrais dans l'eau pour l'irrigation, mais en automne et en hiver, l'administration doit être suspendue.

Quand vient le temps de fleurir Aucuba, entre Avril et mai, produit des fleurs qui ne sont pas particulièrement accrocheuses sans leur couleur rouge particulièrement intense, en contraste avec le vert des feuilles. Nous avons parlé de fleurs mâles et femelles mais cette distinction n'est pas toujours visible aux yeux, il faut attendre la floraison et observer si le pistil est présent ou non. S'il y en a, nous avons affaire à une plante femelle.

Si nous créons une haie avec cette plante, nous devrons peut-être la tailler pour lui donner forme et l'empêcher d'envahir les zones du jardin que nous souhaitons utiliser pour d'autres plantes. Habituellement, cela se fait au début de la redémarrage végétatif, au printemps, avec des outils désinfectés.

Aucuba: espèces

Dans ce genre de plantes, nous pouvons identifier les trois espèces les plus communes et appréciées, le Japonica, le Chinensis et l'Himalaica.

L 'Aucuba japonica c'est l'espèce la plus cultivée et peut atteindre des hauteurs d'une dizaine de mètres si elle est cultivée pour devenir un arbre. Il se caractérise par des feuilles ovales et brillantes avec des bords déchiquetés et des baies rouges qui poussent et mûrissent entre octobre et novembre. Entre hybrides et les variétés de cette espèce, on trouve la japonica panachée, avec des feuilles tachées de jaune qui lui valent le nom de " l'usine de poussière d'or". Il y a aussi le Japonica picturata, tacheté de jaune au centre des feuilles, et le japonica crotonifolia, avec des stries jaune foncé.

Aucuba chinensis atteint son maximum 6 mètres grand, a des feuilles vert clair sur la page inférieure et vert foncé sur la page supérieure et pousse également spontanément, dans les forêts asiatiques entre 300 et 1000 m d'altitude. Si nous passons à l'Aucuba himalayen, nous trouvons une plante aux feuilles ovales aux bords lisses, d'une belle couleur vert foncé qui produit les baies caractéristiques.

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook et Instagram


Vidéo: Multipliez vos récoltes de 2 à 10 fois avec la taille vert ou taille dété intelligente (Septembre 2021).