Recherches

Laurus nobilis: caractéristiques, culture et récolte


La Laurus nobilis c'est, dans le langage courant, le laurier, plante très commune aussi dans nos régions comme dans toutes les régions où l'on trouve un climat tempéré, qu'il s'agisse de collines ou de plaines. Même si ça pousse spontanément dans tous les pays méditerranéens, on la trouve plantée et cultivée également dans les jardins et parcs comme plante ornementale et aromatique.

Laurus nobilis: caractéristiques

Le Laurus nobilis appartient à la genre Laurus et à Famille des lauracées, plantes arrivées dans la zone méditerranéenne deAsie Mineure, il y a plusieurs siècles, voire des millénaires. Le nom "nobilis" dérive clairement de "noble", même si en réalité on parle d'une plante simple et très commune, vivace et avec un port arbustif digne. On peut le trouver sous forme de buisson ou d'arbre, cela dépend du climat mais aussi de celui qui le cultive, dans certains cas il atteint même des hauteurs de plus de dix mètres.

Il a un tronc lisse avec écorce noirâtre d'où partent des branches fines et très denses qui soutiennent les feuilles, attachées par des très courtes. Les feuilles, comme beaucoup le savent, sont décidément coriaces et vert foncé, ont un bord ondulé, au-dessus elles sont brillantes tandis qu'en dessous elles sont opaques et d'une couleur verte plus ténue. Il y a de nombreuses glandes résineuses à leur surface et c'est à partir d'elles que se propage l'arôme caractéristique. Les fleurs de la Laurus nobilis ils ne sont pas particulièrement beaux, ils sont petits et rassemblés en inflorescences qui apparaissent au début du printemps.

Étant une plante dioïque, Laurus a des fleurs seulement des fleurs mâles ou seulement des fleurs femelles, le fruit n'est rien d'autre qu'une baie bleuâtre, pas plus grosse qu'une simple olive et qui ne contient qu'une graine mais qui est très aromatique et mûrit en octobre.

Tant dans les feuilles que dans les baies, il existe de nombreuses huiles essentielles dont géraniol, cinéol, eugénol, terpinéol, phellandrène, eucalyptol, pinène, etc.

Laurus nobilis: culture

Il n'est pas difficile d'obtenir une plante de Laurus nobilis car c'est une plante très rustique. Il fait bon au soleil et aussi à l'ombre, à la fois en pot et en plein champ et, si on le souhaite, même en appartement si l'on y prend quelques précautions.

Par exemple, il y a des températures à garder à l'esprit, les meilleures sont les températures de climat méditerranéen, jamais en dessous de zéro, sauf pour de courtes périodes. Ne le soumettons pas à de forts courants d'air et n'en abusons pas avec des arrosages, même au printemps et en été, l'important est que le sol ne reste pas sec. En automne et en hiver, l'irrigation est même suspendue jusqu'à ce que les températures dépassent 7 ° C.

Au cas où le Laurus nobilis est cultivée en pot, il faut rempoter tous les deux ans car elle a un taux de croissance très rapide. Cette opération est réalisée au printemps, en utilisant un bon sol fertile et moelleux qui ne favorise pas la formation de stagnations d'eau. Du début du printemps à la fin de l'été, il est nécessaire de fertiliser à l'aide d'un produit liquide pendant deux semaines, de préférence avec un teneur élevée en azote ce qui favorise le développement de ses parties vertes et aromatiques. Si nous voulons avoir une belle plante, nous devons la tailler chaque année vers la fin de l'hiver, au printemps elle commencera à fleurir et à l'automne les fruits mûriront.

Laurus: espèce

La Nobilis c'est l'espèce la plus utilisée comme plante aromatique et décorative, parmi toutes celles de genre Laurus. Nous parlons du laurier que nous utilisons tous dans la cuisine, pour ainsi dire, c'est-à-dire un arbre ou un arbuste, avec des feuilles parfumées d'un vert intense avec des fleurs jaunes qui se développent en grappes et se transforment en baies noires. Parmi les variétés qui se sont retournées sont les 'Angustifolia' avec des feuilles étroites et longues et le 'Aurea' avec des feuilles tendant vers le jaune d'or.

Le laurier a des propriétés aromatiques très intéressantes, du fait de la présence de huiles essentielles qui dans les feuilles ont des concentrations allant de 1 à 3% tandis que dans les baies elles atteignent jusqu'à 10%.

Laurus nobilis dans la cuisine

Dans les traditions culinaires du monde entier, il peut arriver que l'on trouve du laurier, même et surtout dans les italiennes. Il existe de nombreuses recettes dans lesquelles le then est un ingrédient aromatique important mais on le trouve aussi à la base d'une liqueur appelée laurin, produite avec ses baies typiquement en Émilie-Romagne.

Laurus nobilis: collection

Toute l'année on peut ramasser les feuilles de l'époque mais il vaut mieux le faire en juillet et août quand il y a une plus grande concentration de essences aromatiques. Les fruits sont récoltés à l'automne, car c'est à ce moment-là qu'ils mûrissent.
Si nous ne voulons pas utiliser de feuilles fraîches, nous pouvons les sécher en les plaçant à l'ombre, dans un endroit aéré, afin de pouvoir les conserver pendant une année entière. Les baies peuvent également être séchées mais au four, en le maintenant à basse température, elles sont ensuite placées dans des bocaux en verre.

Laurus et autres lauracées

Dans la même famille de Laurus nobilis, il existe d'autres plantes intéressantes, certaines avec même des propriétés aromatiques bien connues. Cinnamomum cassia la Cannelle de Chine, de Cinnamomum zeylanicum au lieu de cela, nous obtenons le reine de cannelle, puis il y a la Persea gratissima aux fruits au goût de pistache et le Sassafras officinal, largement utilisé en parfumerie pour son bois aromatique.

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre également sur Twitter et Facebook


Vidéo: Épisode 1 - Juan - Apiculteur au Haillan (Septembre 2021).