Recherches

Journée contre le gaspillage alimentaire



Journée nationale contre le gaspillage alimentairea été établi depuisMinistère de l'environnementen 2013, non seulement pour récupérer les déchets alimentaires produits par les Italiens mais surtout pour les éviter. Celui qui est célébré le 5 février de chaque année est leJournée de prévention du gaspillage alimentaire en Italie.

Ladéchets alimentairesil ne s'agit pas seulement d'un problème alimentaire mais aussi d'impacts sur la biodiversité et le climat: l'estimation montre que déchets alimentaires ils génèrent des émissions de CO2 de 3,3 milliards de tonnes, un chiffre global qui interpelle les plus grands émetteurs de CO2 du monde. En ce qui concerne les émissions de CO2, malheureusement, peu de gens sont capables «d'interpréter» ces données.

Les émissions de CO2 produites avec ledéchets alimentairesils sont énormes. Pensez à un pays polluant, vous aurez certainement visualisé la Chine, ici, la production de CO2 liée àdéchets alimentairesc'est juste deux étapes en dessous de toutes les émissions de CO2 déclarées par la Chine! Dans le classement des plus grands émetteurs de CO2 au monde, après la Chine et les États-Unis, il y adéchets alimentaires.

Gaspillage alimentaire: l'impact de l'eau

Allodéchets alimentairesun gaspillage d'eau élevé est corrélé, on parle de 250 km cubes d'eau jetés à la poubelle, comme par exemple évacuer le débit annuel d'eau de la Volga ou trois fois le volume de l'eau du lac Léman.

REGARDEZ PHOTOS DES VIGNOBLES, CAMPAGNE ANTI-DÉCHETS

Corréler gaspillage d'eau et gaspillage alimentaire est facile, il suffit de penser que rien qu'en Italie, la consommation d'eau dépend à 85% des activités agricoles, dans ce cas, 75% de la production de légumes qui deviennent des aliments (ou déchets alimentaires) pour les humains et les animaux et 10% pour la gestion directe du bétail.

Gaspillage alimentaire: l'impact sur le climat

Les fortes émissions de CO2 (gaz à effet de serre) ont un impact négatif sur le climat, augmentant le changement climatique que tout le monde craint. Des études indiquent que le changement climatique peut réduire la productivité agricole, diminuant ainsi la disponibilité alimentaire mondiale. Les populations et les familles les plus pauvres qui fondent leurs revenus sur les cultures, l'élevage et la pêche seraient les pires. Un véritable cercle vicieux: d'une part la nourriture est gaspillée, d'autre part, le gaspillage alimentaire produit des gaz à effet de serre qui sapent la même productivité alimentaire en augmentant les efforts de production alimentaire.

Si le problème dula faim dans le mondepas assez proche du monde occidental, ce qui vous récompensera à long terme sera une forte hausse des prix alimentaires.

Gaspillage alimentaire: l'impact sur la biodiversité

Il est difficile d'estimer l'impact sur la biodiversité desdéchets alimentairesglobalement. Il est beaucoup plus simple d'analyser les effets négatifs de l'expansion agricole et de la culture extensive; l'expansion agricole entraînera une fragmentation de l'habitat avec une forte perte de biodiversité. Sans parler des impacts catastrophiques associés à l'élevage (pour plus d'informations, "Agriculture intensive et dommages environnementauxla").

Gaspillage alimentaire: l'impact économique

La perte de terres, d'eau et de biodiversité liée au gaspillage alimentaire représente un coût pour la société dans son ensemble qui n'a pas encore été quantifié.

Le coût économique direct dudéchets alimentairesdes produits agricoles (hors produits halieutiques) est évalué à 750 milliards de dollars, un chiffre équivalent au PIB de la Suisse qui ne prend en compte que les coûts directs et non indirects: pensez à l'élimination des déchets alimentaires elle-même, pensez aux dommages causés au climat changement et mauvaise gestion des terres (pour plus d'informations,Instabilité hydrogéologique: définition et causes). Le coût économique pour les consommateurs est d'environ 7,65 milliards d'euros par an (voir paragraphe suivant).

Les protagonistes du gaspillage alimentaire

La responsabilité dudéchets alimentairesest des consommateurs qui dépensent en moyenne 316 € par an pour des aliments jetés sans être consommés par imprudence ou négligence, mais aussi d'un système de production qui perd trop souvent de la nourriture et des ressources le long de la chaîne d'approvisionnement, jusqu'à 50% pertes totales, avant même d’atteindre la table. Sur la base des données collectées, on estime que chaque année, en moyenne, une famille italienne jette 49 kg de nourriture et donc un total de 1,19 million de tonnes de nourriture sont gaspillées. En termes économiques, cela correspond à environ 7,65 milliards d'euros (316 euros par famille).

Qui sont les gaspilleurs de l'Italie?
La quantité de nourriture gaspillée est plus élevée dans les régions du sud et dans les tranches de revenu les plus élevées.

Dans les images, les caricatures de la campagne de sensibilisation pour la prévention du gaspillage alimentaire. Pour le téléchargement des images (peut-être pour les proposer sur vos réseaux sociaux et faire de vous le porte-parole de la campagne anti-gaspillage alimentaire), tous les dessins animés sont disponibles dans notre galerie de photos.

Si vous avez aimé cet article vous pouvez me suivre sur Twitter, m'ajouter sur Facebook ou parmi les cercles de G +, les manières de social ils sont infinis! :)

Vous pourriez aussi être intéressé par:

  • Récupération des invendus: bon repas
  • Gaspillage alimentaire: combattons-les avec LastMinuteSottoCasa


Vidéo: Gaspillage alimentaire: comment léviter? (Septembre 2021).