Recherches

Maranta: caractéristiques, culture et maladies


Il y a des plantes qui demandent de la patience et du dévouement, tandis que d'autres donnent des satisfactions même à court terme, sans trop d'efforts. Parmi ces derniers sont les Maranta, appartenant à la famille des Marantacées et originaire de forêt équatoriale du Brésil et de la Guyane. Ce sont des plantes qui poussent surtout dans les zones ombragées du sous-bois et poussent très rapidement, sans nécessiter de soins particuliers. C'est pourquoi ils sont parfaits pour ceux qui veulent de la verdure et des fleurs dans le jardin, sans avoir à sacrifier le samedi pour en prendre soin.

Maranta: caractéristiques

Ce sont des plantes herbacées à feuilles persistantes avec quelques feuilles très particulières, facilement reconnaissable grâce à sa forme légèrement arabesque et ses couleurs très vives. De plus, toujours les feuilles, qui restent droites pendant la nuit alors qu'elles se courbent pendant la journée, n'est pas une attitude rebelle mais un moyen tout à fait instinctif de conserver l'humidité, ce qui est précieux pour des plantes comme celle-ci. Les fleurs de ce genre sont petites et peu visibles, généralement blanches et groupées en épis.

Maranta: culture

La Maranta ils sont à cultiver dans des endroits ombragés, en veillant à ce que les températures restent, au-delà de la saison, entre 20 ° C et 28 ° C. Un autre paramètre à surveiller dans ce cas est humidité, toujours à 90% et pas moins, l'ombre est une condition essentielle surtout pour la bonne santé des feuilles qui, au soleil, entre avril et septembre, pourraient souffrir et se dessécher.

De plus, au printemps et en été, il est très important d'arroser la plante très généreusement car le sol doit rester humide en permanence. L'utilisation d'une soucoupe remplie d'argile expansée ou de gravier peut nous aider à faire en sorte que les racines du Maranta ne pas entrer en contact avec de l'eau qui s'évapore assurera un environnement humide. Pour les mois restants, nous pouvons moins mouiller le Maranta, mais en gardant toujours l'humidité du sol sous contrôle. Une autre action importante est de nébuliser le feuillage, surtout en été lorsque les températures sont bien supérieures aux 20 ° C classiques.

Étant une plante à croissance rapide, le Maranta il doit être rempoté très souvent et apprendre à bien le faire sans l'endommager ni compromettre son développement. Habituellement, le taux de rempotage est tous les deux ans au début, puis tous les trois ou quatre, lorsque le diamètre du pot commence à devenir supérieur à 20 centimètres. Le sol parfait est un mélange de tourbe et de feuilles de hêtre, molles et poreuses, auxquelles vous pouvez ajouter un peu de sable grossier pour aider à drainer l'eau d'irrigation. Tout doit être fait pour ne pas créer de stagnations d'eau, ce qui est très dangereux pour ce type de plantes.

Pour cette raison, il est préférable d'utiliser des pots en terre cuite, qui favorisent la respiration de la terre, et de mettre des morceaux de terre cuite sur le fond du pot, ce qui ils favorisent le drainage d'excès d'eau.

La période de fécondation du Maranta il commence au printemps et dure jusqu'à l'été. Toutes les deux semaines, nous pouvons mélanger de l'engrais liquide avec l'eau d'irrigation, sinon faites-le une fois par mois. Au printemps, les premières fleurs fleurissent également, on ne le remarque pas tout de suite car elles sont petites et plutôt timides, blanches, rassemblées en épis. Si la plante est à l'intérieur, elle peut même ne pas fleurir, alors ne vous en voulez pas. Qu'elle fleurisse ou non, ne taillez pas la Maranta, ce n'est pas nécessaire, l'important est d'éliminer les feuilles anciennes ou mortes pour faire place à de nouvelles pousses et éviter qu'elles ne deviennent un vecteur de maladies parasitaires.

Maranta: multiplication

Il se multiplie simplement en divisant la plante ou en coupant la tige. Dans le premier cas, des mesures sont prises en février - mars, en retirant la plante du pot et en séparant soigneusement les racines. La nouveaux semis ils doivent être placés dans des bocaux séparés et placés dans un endroit chaud et lumineux jusqu'à ce que de nouvelles pousses commencent à apparaître.

La multiplication par boutures est plus complexe, les boutures doivent mesurer au moins 10 centimètres et peuvent être placées dans le sol mais ensuite recouvertes d'une feuille de plastique transparente qui les maintient protégées et humides jusqu'à ce que les premières pousses commencent à apparaître.

Maranta: espèces

Il existe de nombreuses espèces de Maranta, voyons certains d'entre eux. Là M. Makoyana il a des feuilles ellipsoïdales avec de longs pétioles et une consistance papier, elles sont vertes mais avec des stries rougeâtres. Les feuilles du M. Garundinacea au contraire, ils sont très longs, même 30 centimètres, et marbrés, ou blancs pour la variété 'Variegata'. Enfin, il y a l'espèce la plus répandue et avec de nombreux hybrides grenier: M. Leuconeura, petit et avec des feuilles d'environ 15 cm de long.

Leuconeura 'Kerchoveana' Il a de précieuses feuilles veloutées gris-vert et produit de jolies fleurs blanches, la Leuconera 'Erythoneura' se distingue par ses nervures rouges et sa face inférieure, des feuilles, qui sont d'un rouge profond. Il y a aussi le Leuconera 'Massangeana' avec des feuilles aux nuances argentées.

Maranta: maladies

Lorsque la plante est attaquée par le Cochenille farineuse il faut procéder à son nettoyage manuellement avec un coton-tige imbibé d'alcool ou en le lavant à l'eau et au savon. Si les acariens l'ont endommagée, il faut augmenter la fréquence des nébulisations et utiliser un insecticide spécifique.

Il peut aussi arriver que le les feuilles deviennent brunes, cela signifie que nous maintenons la plante à des températures excessivement basses, il suffit de la déplacer pour qu'elle récupère. Si les feuilles perdent leur couleur, elles prennent trop de lumière et doivent être déplacées vers un endroit plus ombragé.

Si vous avez aimé cet article, continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook et Instagram


Vidéo: Les Problèmes Sur Les Philodendrons (Septembre 2021).