Recherches

Stephanotis: culture et maladies


Il est mieux connu sous le nom de jasmin de Madagascar, mais son vrai nom est Stephanotis. C'est une plante grimpante particulièrement décorative qui est souvent utilisée pour les treillis ou les murs, pour ses feuilles et aussi pour les fleurs, belles aussi bien que parfumées. Pour le faire grandir, il faut attachez-le à un support, car même s'il se dit grimpeur, il n'a ni vrilles ni autres organes qui peuvent l'aider à se fixer aux parois ou aux surfaces verticales auxquelles on lui demande d'adhérer.

Sa les feuilles sont vert foncé, consistantes et épaisses, brillantes et toujours jumelées, tandis que les fleurs poussent du printemps tout au long de l'été en grappes à l'aisselle des feuilles. Ils sont blancs, ont une forme tubulaire, une texture cireuse et sentent beaucoup. Il y a aussi le fruit de cette plante mais il n'est pas comestible, il mûrit en un an et contient de nombreuses graines.

Stephanotis, en vérité, est le nom d'un genre de plantes appartenant à la Famille des Apocynacées, il y en a de Madagascar et d'autres de certains pays d'Asie du Sud-Est.

Stephanotis: culture

Prendre soin du Stephanotis n'est pas si difficile mais il faut tenir compte du fait qu'il est plantes d'origine tropicale Habituez-vous donc à des climats chauds et humides, différents de celui méditerranéen dans lequel nous vivons.

Nous essayons de toujours vous garantir un environnement pas trop froid, cela signifie qu'en hiver il ne faut pas descendre trop longtemps en dessous de 13 ° C, alors qu'en été et au printemps on peut rester autour de 21 ° C ou à des températures plus élevées, mais pas trop.

Stephanotis doit se tenir dans la lumière mais n'aime pas la lumière directe du soleil, nous pouvons également le placer à l'extérieur si nous ne vivons pas dans des zones trop froides, en le laissant grimper aux murs ou aux étagères.

C'est une plante qu'il faut toujours arroser beaucoup, surtout en été, il est très important qu'elle se trouve dans un sol toujours humide, tout en évitant la formation de la stagnation de l'eau. Si possible, il est préférable d'utiliser de l'eau de pluie ou de l'eau déminéralisée, car le calcaire pourrait l'endommager.

Au fur et à mesure que la plante grandit, elle doit être rempotée, environ chaque année, vers le début de l'été, dans des pots progressivement plus grands et avec un sol fertile mélangé à du sable grossier ce qui favorise le drainage de l'eau d'irrigation et évite la stagnation de l'eau.

Vouloir fertiliser le Stéphanotis, le bon moment est le printemps, obtenant un engrais liquide à ajouter à l'eau d'irrigation tous les 15 jours sans exagérer et seulement pendant une période continue. La plante fleurit au printemps, en blanc, donc pour la tailler il faut agir au début du printemps pour retirer les tiges qui se sont étirés excessivement et ne les coupent pas à la base.

Le Stephanotis se multiplie en coupant. Les boutures doivent être prélevées au printemps, à partir des extrémités des tiges, d'environ 10 centimètres de long, coupant immédiatement sous le nœud, avec un coupe oblique afin d'avoir une plus grande surface d'enracinement.

Les feuilles inférieures doivent être enlevées avec un couteau propre puis ils sont prêts à l'emploi, avec la partie coupée saupoudrée d'un poudre rhizogène ce qui favorise l'enracinement. Les boutures doivent être placées dans un sol formé de trois parties de sol fertile et une de sable grossier en faisant des trous d'une profondeur de 1,5 à 2 cm.

Stephanotis: espèce

Au total, environ 15 espèces appartiennent à ce genre, mais la plus répandue et commercialisée est la Stéphanotis floribunda. Vient de Madagascar et arbore de belles feuilles vertes et charnues pouvant mesurer jusqu'à 10 centimètres, de forme ovale et une nervure centrale qui se détache en vert clair. Cette plante, comme d'autres du même genre, fleurit au printemps et produit des fleurs tout l'été, en grappes blanches et parfumées.

Stephanotis: maladies

Lorsque la plante est soumise à changements de température excessifs, elle souffre beaucoup: les feuilles jaunissent et les fleurs tombent. Il est important de ne pas le souligner d'un point de vue climatique. Il peut aussi arriver que les feuilles jaunes soient dues à une attaque de cochenille brune ou cochenille farineuse. Dans ce cas, vous pouvez agir avec un coton-tige imbibé d'alcool pour éliminer la cochenille, ou simplement en lavant la plante avec du savon et de l'eau, en frottant les feuilles pour chasser les parasites.

Lorsque les taches qui apparaissent sur les feuilles sont brunes, cela peut être la faute du araignée rouge qui endommage principalement la partie inférieure des feuilles, laissant même quelques toiles d'araignée. Lui et les autres acariens ce sont de terribles ennemis pour le Stéphanotis, nous pouvons essayer de les protéger en augmentant l'humidité ambiante autour de l'usine.

Stephanotis: nom

Le nom de ce type de plantes odorantes vient du grec stephanos qui signifie «couronne», et otos qui signifie «oreilles». On pourrait penser que c'est parce que ses fleurs étaient souvent utilisées pour faire des couronnes, mais on prétend également que le nom est lié aux appendices particuliers trouvés dans la couronne de la tige. Dans le cas du Stephanotis Floribunda, Floribunda dérive du latin floribundus, signifiant «riche en fleurs».

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook et Instagram


Vidéo: HOW TO GROW AND CARE FOR HOUSE PLANTS - STEPHANOTIS FLORIBUNDA (Septembre 2021).