Recherches

Crème apaisante naturelle, apaisante et DIY


UNE crème apaisante à portée de main, il est toujours préférable de l'avoir car c'est ce dont vous avez besoin non seulement pour les peaux sensibles mais aussi pour les peaux sèches. Ceux qui souffrent de couperose les utilisent beaucoup, par exemple, mais ils peuvent être utiles dans de nombreux cas, pour les apaiser les irritations causées par la dermatite, par exemple, mais aussi pour les effets des piqûres d'insectes et de l'acné. Après l'épilation ou le rasage, ou après avoir été brûlé, en règle générale, ce que nous répandons sur la peau est toujours une crème apaisante. Voyons quelles fonctionnalités il a.

Crème apaisante: signification

En général, il s'agit de crèmes émollientes et hydratantes naturelles qui ont été conçus pour apaiser les irritations et inflammations cutanées. Ils contiennent des principes actifs naturels à action apaisante, comme ceux extraits de la camomille ou de la mauve. Littéralement apaisant signifie «qui a pour but et pour effet d'apaiser, c'est-à-dire d'atténuer ou de soulager la douleur ou l'inconfort physique». En plus des crèmes, il y a les remèdes apaisants, médicaments apaisants mais on peut aussi parler de pouvoir apaisant, d'action apaisante, en décoction ou antispasmodique apaisante.

Crème apaisante: corps

crème apaisante il peut être utilisé sur tout le corps, en particulier dans les zones les plus sensibles qui deviennent plus fréquemment irritées ou enflammées. Il n'est pas nécessaire qu'une zone soit déjà rouge pour pouvoir étaler cette crème qui convient également très bien pour hydrater, protéger et nourrir la peau ainsi que pour apaiser les inflammations cutanées, les irritations, les démangeaisons et les rougeurs.

Voyons quelques situations dans lesquelles le crèmes apaisantes sont particulièrement utiles. Lorsqu'il est nécessaire de nourrir la peau sèche pour éviter les démangeaisons causées par la tension cutanée, ou lorsqu'il est nécessaire de calmer les démangeaisons et les rougeurs des piqûres d'insectes.

La même crème peut apaiser les brûlures et les rougeurs causée par une exposition excessive au soleil et réduisent également les rougeurs cutanées causées par couche chez les nouveau-nés et chez les enfants. En général, nous utilisons ces produits pour hydrater et protéger chaque jour les peaux sensibles et hypersensibles, c'est-à-dire celles qui ont tendance à être trop réactives aux stimuli normaux, manifestant des irritations, des érythèmes et de l'urticaire. Même dans le cas de la couperose, une crème apaisante est nécessaire, beaucoup l'utilisent plus tard pour les boutons et les furoncles, quand ils viennent provoquer des rougeurs. Trois cas classiques d'utilisation de la crème apaisante sont celui du rasage, celui de l'épilation et celui de l'inflammation des follicules pileux.

Crème apaisante naturelle

Pour toutes les crèmes pour peau du corps et du visage, il y a deux phases d'émulsions, une aqueuse et une huileuse, puis des ingrédients actifs sont ajoutés et, si vous préférez, des parfums, des additifs et des conservateurs.

Quand on parle de crèmes naturelles apaisantes, on entend crèmes émollientes et hydratantes qui contiennent des ingrédients à action apaisante à la fois dans la phase grasse et aqueuse et ajoutés comme principes actifs. Étant naturel, il va sans dire que dans leur composition, il existe de nombreuses substances naturelles.

Voyons comment ces phases sont composées. Commençons par la graisse dans laquelle on retrouve de nombreuses huiles végétales comme la noisette et l'amande douce, ou certaines oléolithes à action apaisante. Également dans la phase grasse, des substances telles que le beurre de karité, le beurre de Cupuassu et le beurre de cacao, le beurre de calendula sont fournies.

Passons maintenant à la phase aqueuse, une phase dans laquelle nous trouvons un tout autre type d'ingrédients. Par exemple, le gel extrait d'Aloe vera ou les hydrolats de camomille, bleuet, achillée millefeuille, lavande et citron vert. En particulier, les derniers mentionnés sont certainement utiles pour traiter la peau des personnes souffrant de rosacée, d'eczéma, de plaies, d'acné, de psoriasis et d'urticaire.

En plus des deux phases de la crème, il existe des principes actifs naturels à action apaisante qui représentent une partie très importante du composé. Dans cette catégorie on retrouve les extraits de camomille, mauve, achillée millefeuille, mélisse et citron vert. Il existe également de l'oxyde de zinc, largement utilisé dans les crèmes apaisantes naturelles pour éviter les rougeurs et l'irritation des couches chez les nouveau-nés.

Parmi les extraits, le bisabobol, obtenu à partir de la camomille, est très courant, puis il y a l'hypéricine, contenue dans l'huile de millepertuis, et l'acide glycyrrhétique obtenu à partir de réglisse et

Lorsqu'une crème apaisante est indiquée pour traiter spécifiquement couperose, rosacée o la peau rougie par le soleil contient très souvent des substances naturelles à action vasotonique pour protéger et tonifier les capillaires sanguins comme l'hamamélis et des extraits de genêt de boucher et de marronnier d'Inde, les diflavones de Ginkgo biloba, les saponines du lierre.

Crème apaisante pour enfants

On trouve en ligne de nombreux produits pas chers spécifiques aux enfants, en voici quelques-uns particulièrement recommandés.
Une crème visage et corps pour bébés "Coccole di Mamma". Une crème pour les couches à la Mauve Blanche, Peaux Atopiques et Délicates et une pâte anti-rougeurs apaisante.

Crème apaisante à faire soi-même

Il y a aussi ceux qui préfèrent «cuisiner» le remède dont ils ont besoin à la maison. Ce n'est pas une tâche impossible, cela prend environ 30 minutes et quelques outils du métier comme un balance de précision, un mini mélangeur à piles et une paire de gants.

Quant aux ingrédients, il faut les diviser en phases, phase aqueuse et phase huileuse ou grasse. Pour le premier, vous avez besoin d'hydrolat de menthe ouhydrolat de mélisse ou de camomille, gomme xanthane et glycérine végétale. Pour l'huile de jojoba en phase grasse, macérat huileux (oléolite) de camomille, hypericum, aloès et cire émulsifiante, cristaux d'alcool cétylique et de menthol. On peut également ajouter des huiles essentielles comme la sauge ou la bergamote sans furocoumarines.

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook et Instagram


Vidéo: Comment fabriquer une crème de change pour la peau de bébé irritée? DIY Naturel (Septembre 2021).