Recherches

Hypothyroïdie pendant la grossesse, prévention et traitement


Hypothyroïdie pendant la grossesse: quel régime suivre, quelles habitudes suivre. Conseils utiles pour réduire l'inconfort que ce trouble entraîne pendant la gestation.

La thyroïde est une glande qui remplit des fonctions importantes pour la santé de notre corps. Il est situé à la base du cou, devant la trachée. Il produit deux hormones: la thyroxine connue sous le nom de T4 et la triiodorothyronine appelée T3.

La thyroïde remplit également des fonctions vitales pendant la grossesse. Le maintien des niveaux normaux de t3 et t4 pendant la grossesse est d'une importance fondamentale pour le développement fœtal. T3 et t4 ont également un impact au cours du développement postnatal: ils affectent la croissance corporelle et le développement du système nerveux du nouveau-né.

Hypothyroïdie pendant la grossesse, les effets

L'hypothyroïdie pendant la grossesse peut-elle compromettre la santé de la mère et du bébé? Oui, et cela peut également entraîner une interruption de grossesse.

Pour assurer la santé du bébé, la mère doit suivre très attentivement les prescriptions et les traitements pharmacologiques indiqués par son médecin, en prenant soin de ne pas augmenter ni diminuer les doses.

Hypothyroïdie pendant la grossesse, symptômes

Lorsque vous êtes enceinte, vous n'êtes pas toujours prompt à identifier la maladie car les symptômes de l'hypothyroïdie peuvent facilement être confondus avec ceux typiques de la grossesse.

  • Cheveux clairsemés et chute
  • Une dépression
  • Avoir froid
  • Constipation
  • Fatigue
  • Gain de poids
  • Irritabilité
  • Manque d'appétit
  • Déshydratation de la peau
  • Picotements
  • Difficulté de concentration

Comment calmer les troubles de l'hypothyroïdie pendant la grossesse

Le traitement de l'hyperthyroïdie consiste en l'utilisation de médicaments. Le traitement médical classique pour les patientes enceintes atteintes d'hypothyroïdie implique l'administration de lévothyroxine. Le traitement doit être suivi jusqu'à ce que les valeurs normales des hormones thyroïdiennes dans le sang soient rétablies,

Pour réduire les symptômes de l'hypothyroïdie pendant la grossesse, nous pouvons combiner des traitements médicaux avec des remèdes naturels efficaces et inoffensifs pour la santé de la mère et du bébé.

Hypothyroïdie pendant la grossesse et iode

L'hypothyroïdie pendant la grossesse est généralement attribuable à une carence en iode. Ce minéral, en effet, est un constituant essentiel des hormones thyroïdiennes et, même si son besoin quotidien est plutôt minime (un adulte a besoin d'environ 140-150 microgrammes et un microgramme équivaut à un millionième de gramme), il reste un minéral rare , peu répandu dans les aliments.

Il s'ensuit que la première chose à faire pour éviter le risque d'hypothyroïdie est de s'assurer que vous prenez les besoins en iode nécessaires. Et de quelle manière?

  • Utilisez du sel iodé au lieu du sel de table ordinaire.
  • Augmentez votre consommation de nourriture pour poissons! Tout ce qui vient de la mer est une bonne source d'iode
  • Consommez des œufs et des produits laitiers. Les œufs, le lait, les yaourts et les fromages sont également des aliments avec une quantité modérée d'iode. On ne peut pas en dire autant des fruits et légumes ... même si on parle d'aliments riches en micronutriments utiles pour notre corps
  • Modérez votre consommation de navets, de noix et d'oignons. Ils contiennent des substances (goitrogène) capables d'inhiber l'absorption et l'utilisation de l'iode par l'organisme.
  • Augmentez votre consommation d'aliments contenant du sélénium, comme la viande, l'ail et les épinards. Le manque de ce minéral ralentit les processus de production des hormones thyroïdiennes

Hypothyroïdie pendant la grossesse et soja

Évitez de prendre des produits contenant du soja. Les aliments contenant du soja peuvent inhiber la stimulation des hormones thyroïdiennes, ce qui les déséquilibre et favorise le développement du goitre. Il convient de noter qu'à ce jour, il n'existe aucune preuve scientifique de la nocivité absolue du soja pour les personnes souffrant d'hypothyroïdie. À cet égard, les experts affirment des opinions très contradictoires.

Hypothyroïdie pendant la grossesse et la nutrition

Il est essentiel de suivre une alimentation équilibrée pendant la grossesse, que vous souffriez d'hypothyroïdie ou non. Chaque aliment apporte une quantité de micronutriments nécessaire au bien-être de la mère et du fœtus.

Huiles naturelles

Les huiles essentielles, les huiles naturelles et les acides gras sont essentiels pendant la grossesse: ils favorisent l'activité de la glande thyroïde en stimulant la sécrétion d'hormones thyroïdiennes.

Ils atténuent également l'inconfort causé par l'hypothyroïdie pendant la grossesse. Vous pouvez naturellement obtenir ces acides gras et huiles naturelles grâce à la consommation de noix et de graines de lin. L'avocat est également un aliment très approprié contre l'hypothyroïdie.

Les protéines

Les protéines aident à maintenir l'équilibre des hormones thyroïdiennes. La consommation correcte de protéines permet aux hormones thyroïdiennes de profiter de toutes les ressources nécessaires pour assurer la santé de l'organisme. Les protéines les plus saines peuvent être obtenues à partir de noix, de légumes verts et de viandes blanches.

Un autre élément essentiel de la grossesse est l'acide folique. Pour plus d'informations, veuillez consulter la page «Acide folique, exigence»



Vidéo: Prévention de lhypothyroidie congenitale (Octobre 2021).