Recherches

Glyphosate: qu'est-ce que c'est, où il se trouve et toxicité


La glyphosate c'est une substance nocive, on en a souvent parlé dans le passé et c'est la raison pour laquelle il est souvent conseillé d'acheter des fruits moins beaux et imparfaits. Non à la pomme Blanche-Neige, donc, mais plutôt des fruits qui semblent abîmés, à la peau marquée et non brillante. La pulpe sera plus saine, voyons maintenant pourquoi.

Glyphosate: qu'est-ce que c'est

C'est l'herbicide le plus vendu au monde et en même temps il s'est avéré être un substance à risque pour les tumeurs et un perturbateur hormonal dangereux. Une absurdité? Une réalité. Cet herbicide est utilisé en agriculture depuis 1974, il a commencé à le faire là-bas Monsanto l'introduction du glyphosate sur le marché sous le nom commercial de Roundup.

Les raisons du grand succès? Parmi tous, un, celui-ci: certaines cultures génétiquement modifiées sont capables de résister à cela herbicide ce qui élimine donc les mauvaises herbes «simples», laissant proliférer les plantes résistantes que nous avons choisi de cultiver.

Le boom de l'utilisation du glyphosate s'est produit dans les années 1990, car c'est à cette période qu'ils ont été introduits sur le marché des cultures génétiquement modifiées résistantes au glyphosate, comme le soja. Monsanto l'a utilisé, en grande quantité et exclusivement, mais seulement jusqu'en 2001, date à laquelle le brevet a expiré, ce qui a permis à de nombreuses autres entreprises d'utiliser le glyphosate comme ingrédient pour les herbicides utilisés non seulement dans l'agriculture, mais aussi dans les produits de jardinage ainsi que dans entretien vert. Pas seulement de l'agriculture et pas seulement des plantes et de la verdure: on retrouve cette substance également utilisée dans la guerre du Vietnam contre le Vietcong, sous le nom d '"agent orange".

Glyphosate: où il se trouve

Il est bon de savoir où se trouve ce «poison» pour l'éviter. En raison de sa nature et de ses modes d'utilisation, on ne le trouve pas dans la liste des ingrédients, il faut donc apprendre à comprendre quels fruits et quels légumes ont été traités avec. Il n'y a pas de critère scientifique mais si nous voulons manger des fruits et légumes sans glyphosate, nous devons nous concentrer sur cela certifié biologique.

Il faut éviter les entreprises qui utilisent des produits à base de glyphosate dans des zones où leurs travailleurs doivent opérer en combinaison tout en pulvérisant le sol avec cette substance.

Pour acheter de la nourriture là où glyphosate tournons-nous vers des vendeurs bio et des jardiniers fiables, nous choisissons des fruits laids et irréguliers: il y a moins de probabilités qu'ils aient été traités.

Malheureusement, nous devons non seulement être sur nos gardes lorsqu'il s'agit de fruits et légumes, mais aussi lorsque nous choisissons pâtes, farine et produits féculents. Aussi pour la viande il faut faire attention, comme pour le lait et ses dérivés, puisque 85% de l'alimentation utilisée dans les fermes est composée de maïs, colza, soja pour lesquels l'herbicide est abondamment utilisé. Ainsi, le glyphosate s'accumule dans la viande des animaux et dans les produits dérivés et nous parvient.

Glyphosate: toxicité

En 2015, l'agence internationale pour la recherche sur le cancer, le CIRC, qui fait partie de l'Organisation mondiale de la santé, a ajouté le glyphosate à la liste des substances "Probablement cancérigène" (groupe 2A). L'appréciation faite à ce sujet par l'EFSA, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, était différente, ce qui était plus rassurant, plus du côté des producteurs de glyphosate.

La Commission européenne s'est intéressée au problème et a choisi il y a quelques années de confirmer le renouvellement de l'autorisation pour 5 ans, tandis que le Parlement européen a chargé une commission spéciale d'étudier les effets du glyphosate afin de déterminer s'il est dangereux ou non. Pour l'instant, en Italie, l'utilisation du pesticide est réglementée par le principe de précaution, cela signifie qu'il peut être utilisé avec des restrictions sévères.

Glyphosate: comment l'éviter

Comme nous l'avons déjà mentionné, pour nous tenir à l'écart du glyphosate, nous devons éviter les fruits brillants et parfaits, préférant les pommes, les poires ou quoi que ce soit d'autre avec une peau marquée et une forme irrégulière. Parmi les fruits les plus à risque se trouvent les pommes et les fraises qui figurent d'ailleurs régulièrement dans le classement des 12 aliments les plus contaminés par les pesticides, les fameux et inquiétants "Dirty Dozen", chaque année.

Voyons brièvement les risques que cette substance comporte qu'il semblerait des niveaux de testostérone inférieurs, les œstrogènes et la progestérone et favorisent la prévalence œstrogénique. Chez l'homme cela se traduit par un risque de féminisation, de perte de puissance et de libido, de forme corporelle avec des seins féminins, chez la femme une plus grande prédisposition au cancer des organes sexuels: ovaires, utérus.

Certaines études ont également été menées sur la façon dont le glyphosate peut induire une nécrose et promouvoir la mort cellulaire programmée. Lorsque cela se produit, on parle de substance génotoxique car elle endommage l'information génétique à l'intérieur d'une cellule. Cela ajouterait à l'accusation d'être cancérigène et capable d'interférer au niveau endocrinien.

Si vous avez aimé cet article continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook, Instagram


Vidéo: Glyphosate u0026 Co.. (Septembre 2021).