Recherches

Comment lutter contre le smog


Comment lutter contre le smog: instructions surcomment réduire la pollution de l'air, réduire le niveau de polluants et protéger l'environnement.

Le smog, qu'est-ce que c'est

La smogest un ensemble de polluants composé de poussière, de fumée, de micro-gouttes et d'autres substances liquides que l'on appelle dans le jargon technique"aérosol". Ces substances, dispersées dans l'air, peuvent être irritantes pour les voies respiratoires, les muqueuses et les yeux.

Lorsque les particules ont un masse moléculairemoins de 22 heures sont définisfine poussière. La fine poussière contenue dans lesmog ils sont si petits qu'ils parviennent à pénétrer notre système respiratoire, endommageant les poumons et d'autres organes vitaux.

L 'Organisation mondiale de la santé, a estimé que lefine poussière ils sont responsables d'environ 2 millions de décès dans le monde chaque année. Pour plus d'informations sur les poudres fines, nous vous invitons à lire l'analyse approfondie dédiée aux particules PM10:qu'est-ce que pm10, fine poussière.

Smog en Italie

Chaque année, de plus en plus de villes en Italie et en Europe dépassent la limite de fine poussière Requis par la loi. En particulier, en 2016, 32 villes d'Italie ont dépassé la limite fixée par la loi.

La loi impose un nombre maximum de 35 jours par an pendant lesquels dépasser 50 microgrammes par mètre cube de substances polluées. Malheureusement, dans 32 villes italiennes, cette limite a été dépassée de bien plus de 35 jours!

Les villes les plus polluées d'Italie

Selon les données collectées par l'ARPA et diffusées par Legambiente, en ce qui concerne fine poussière, la ville la plus polluée d'Italie serait Turin, suivie de Frosinone, Milan, Venise, Padoue et Trévise. Toutes les villes du Nord.

Pour minimiser les dommages causés parfine poussièreet le contenirsmog, Legambiente propose un manuel de bons conseils pourréduire la pollution de l'air.

Comment lutter contre le smog

Le décalogue de Legambiente pourréduire la pollution de l'airsont complétés ici par nos conseils utiles.

1. Améliorer l'utilisation des pistes piétonnes et cyclables

Avec une conception plus soignée des rues, des places et des environnements urbains, il est possible de faciliter les déplacements à vélo et à pied.

Les routes d'Italie sont encore peu sûres pour ceux qui préfèrent sortir à vélo. L'utilisation du vélo n'est favorisée que par un faible pourcentage d'Italiens.

Les routes devraient être repensées et la sécurité urbaine maximisée en favorisant la création de zones avec une limite de vitesse maximale de 30 km / h.

-> Les conseils de Notre site internet pour les entreprisesqui veulent réduire les niveaux de pollution environnementale
Pour encourager l'utilisation du vélo, les entreprises pourraient accorder des privilèges aux employés qui se rendent au travail à vélo. Du congé à la fin du travail avec 15 minutes d'avance aux chèques-repas gratuits. Les entreprises les plus vertueuses pourraient récompenser avec un petit plus dans leur chèque de paie.

2. Créez un réseau cyclable

Pour obtenir des nombres significatifs en termes de mouvements sur deux pédales, il faudrait créer un véritable réseau capable d'interconnecter la ville. Les municipalités, les provinces et les régions devraient travailler ensemble pour créer un réseau sécurisé à la portée de tous.

3. Mobilité sans émission

Pas seulement des vélos, nous pouvons aujourd'hui compter sur des voitures électriques, des voitures à hydrogène et des technologies toujours plus propres. Les gouvernements devraient encourager l'achat de véhicules zéro émission.

4. Des transports publics plus efficaces

Les bus, tramways et autres moyens de transports publics devraient assurer une connexion étendue. Si les bus et les trains locaux étaient plus ponctuels et plus rapides, les citoyens seraient encouragés à les utiliser.

5. Amélioration des transports publics

Les transports publics doivent non seulement être plus rapides, mais également bien connectés. Dans ce cas également, un effort économique des Régions et Communes est nécessaire.

6. Éliminer les véhicules les plus polluants

Puisqu'il existe de nouvelles normes d'efficacité, tous les moyens polluants devraient être remplacés par des véhicules plus vertueux.

7. Seul un voyage sur trois en voiture au cours des cinq prochaines années

Toutes les villes italiennes de plus de 50 000 habitants devraient décourager l'utilisation de la voiture particulière au profit des déplacements à pied, à vélo, en transports en commun ou en covoiturage.

8. Tarification routière et tarification des billets

Les zones de trafic restreint ne suffisent pas. Pour limiter l'utilisation de véhicules polluants, les différents tarifs doivent être adaptés à la classe d'efficacité du véhicule. De cette façon, ceux qui ont une voiture très polluante se retrouveraient à payer pour une place de parking plus salée que ceux qui ont une voiture à faibles émissions.

Les revenus obtenus devraient être réinvestis dans le développement de la mobilité durable et pourbats toiplus loinsmog.

9. Requalification des bâtiments

Le parc immobilier public et privé devrait être réaménagé. Dans ce contexte, l'État a fait le premier pas en accordant de généreuses déductions fiscales (jusqu'à 65%).

10. Réchauffez-vous sans polluer

Plus d'efficacité énergétique dans les bâtiments signifie moins de pollution! En outre, l'utilisation de technologies de chauffage modernes devrait être encouragée pour réduire les émissions polluantes et l'impact environnemental des combustibles fossiles.


Vidéo: Comment combattre les effets de la pollution? (Septembre 2021).