Recherches

Grincer des dents: comment arrêter


Si pendant le sommeil nous avons l'habitude, la mauvaise habitude grincer des dents, peut-être n'en sommes-nous même pas pleinement conscients, mais en fait nous souffrons d'un trouble qui a aussi un nom qui lui est propre. Cela s'appelle techniquement bruxisme. Dans la plupart des cas, vous ne remarquez pas grince des dents, cela se fait inconsciemment et précisément à un moment où vous n'êtes pas vigilant sur vos actions et où personne à côté de nous ne nous regarde.

Il s'avère que le bruxisme? De ses effets secondaires, des conséquences de grincer des dents qui, comme on peut l'imaginer, ne sont pas du tout agréables. En serrant les mâchoires pendant une longue période, en grincant des dents et en faisant une sorte de mouvement de mastication doux, vous pouvez finir par épuiser vos dents, souffrir de maux de tête et d'autres symptômes que nous sommes sur le point de ressentir. Il est également important enquêter sur les causes de bruxisme, qu'ils soient physiques ou psychologiques, parce que c'est un problème sur lequel il est possible d'intervenir, qu'il se produise dans un moment de sommeil, qu'il se produise pendant un temps d'éveil.

Grincement des dents: symptômes

Souvent et volontairement au moment critique du réveil le matin, les personnes souffrant de ce trouble se retrouvent au lit les yeux ouverts et une sensation de douleur qui ruine le visage causée par sensations de douleur généralisée aux mâchoires. C'est l'un des symptômes de grincer des dents, est l'un des signes qu'il est important de comprendre pour prendre conscience que vous souffrez de ce trouble.

Il n'est pas le seul, il y a aussi d'autres "indices". Par exemple, le gonflement des ganglions lymphatiques dans le cou, l'apparition de maux de tête ou de migraines au cours de la journée, des élancements soudains dans les tempes ou une tension particulière dans la nuque. Une indigestion fréquente et une mauvaise haleine peuvent aussi être des dieux symptômes de bruxisme.

En parcourant les yeux sur tous les symptômes énumérés, vous vous rendez compte qu'il s'agit de symptômes liés à des pathologies très différentes. Il n'est donc pas immédiat de comprendre que le diagnostic est celui du bruxisme, on peut être induit en erreur ou amené à penser que c'est autre chose, donc une attention particulière est nécessaire analyse médico-dentaire pour arriver à grincer des dents.

Si nous avons le moindre doute que c'est bruxisme mais nous voulons des certitudes, avant d'intervenir, il est bon de se rendre chez le dentiste. Le spécialiste remarquera et signalera très probablement une usure excessive des dents, en particulier des molaires et des prémolaires, dont les cuspides semblent usées.

Avec l'âge, ces dents s'usent, et il est normal que cela se produise, mais bien sûr, lorsque le bruxisme est impliqué, il y a un degré d'usure élevé par rapport à l'âge, en raison d'une mauvaise utilisation des arcades dentaires. Les dents elles-mêmes s'affaiblissent et il peut aussi arriver qu'elles deviennent peu mobiles ou qu'elles bougent de leur siège.

Une fois que nous avons été diagnostiqués avec ce problème, nous ne devrions pas hausser les épaules en pensant qu'il s'agit essentiellement de grincer des dents de temps en temps parce que si vous le négligez, vous pouvez même avoir de graves problèmes dentaires. Pas seulement. Négliger le bruxisme, c'est aussi négliger ses causes, et il s'agit très souvent de situations d'inconfort permanent ou de conditions de vie malsaines.

L'intervention curative doit être aussi opportune que possible, d'autant plus que le bruxisme survient aussi bien le jour que la nuit, car cela signifie que état de tension particulièrement élevé. La bonne chose, en voulant voir le côté positif, c'est que si vous grincez des dents même pendant la journée, il est plus facile de le remarquer et d'intervenir avec l'aide d'un médecin.

Grincement des dents: causes

Nous avons évoqué les causes psychosomatiques, essayons de clarifier avant de créer une paranoïa évitable. Sous une forme complètement involontaire et inconsciente, le bruxisme c'est un trouble qui révèle un fort état de tension émotionnelle, une tension qu'une personne ressent de manière intense et qui n'exprime pas, au contraire, qu'elle retient. Ne se permettant pas de «rejeter» cette tension, le sujet souffre bruxisme ce n'est rien de plus que la tentative inconsciente de le décharger avec un geste «libérateur» qui use nos dents et notre âme car il n'est pas très libérateur en fait.

J'ai parlé de tension mais ça peut aussi être traité d'anxiété et d'agression, les deux lorsqu'ils sont accumulés peuvent entraîner un grincement continu et inconscient des dents.

La bruxisme le jour est plus rare que la nuit car en fait le jour, au soleil, il est plus facile de ne pas faire attention aux tensions et angoisses, se distraire ou avoir d'autres priorités en tête, travail ou autre. C'est le soir, et la nuit, qu'alors toutes les sensations niées dans les heures précédentes reviennent, nous pénètrent dans la tête pendant le sommeil et nous amènent à grincer des dents, à serrez la mâchoire, pour contracter la mâchoire d'une manière artificielle et insensée.

Des différentes études médicales et psychologiques réalisées, un profil indicatif des sujets se dégage souffrez de bruxisme, ne le prenons pas au pied de la lettre mais comme référence. Ceux qui grincent des dents ont tendance à ruminer, ont du mal à dire non, préfèrent réprimer la colère qu'ils ressentent de peur d'exagérer ou de ne pas déclencher des sentiments de culpabilité. L'agression refoulée nous fait serrer les mâchoires, c'est une sorte de simulation, par le geste de morsure, d'une attaque archaïque contre les prétendus «ennemis».

Même les enfants peuvent être trouvés un souffrez de bruxisme et aussi dans ce cas c'est le signe de la présence d'un état de tension, d'une difficulté émotionnelle vécue, peut-être parce que nous sommes confrontés à une phase critique, que ce soit la rentrée scolaire, l'arrivée d'un petit frère , la puberté.

Grincer des dents: comment arrêter

Avant de réfléchir à la façon d'arrêter, il est important de comprendre comment le remarquer, en ce sens une visite chez le dentiste chez le bon spécialiste peut aider. L'idéal est un gnathologue, un dentiste spécialisé dans les problèmes de mastication, qui appliquera un dispositif appelé «morsure«, Avec des fonctions de correction et de confinement.

Grincer les dents: conseils

Mettre cet appareil en marche ne suffit pas pour arrêter grincer des dents, il est nécessaire d'éliminer la cause de la tension qui est à l'origine du trouble et qui présente très probablement également d'autres symptômes liés à la dépression, à la panique, tension musculaire, maux de tête, nervosité. Le conseil est donc de commencer à faire face à l'inconfort psychologique qui est à la base en réalisant des séances de psychothérapie et en adoptant un mode de vie sain qui aide toujours à retrouver l'équilibre.

Si vous avez aimé cet article, continuez à me suivre également sur Twitter, Facebook, Google+, Instagram


Vidéo: Intégrer le réflexe palmo-mentonnier pour arrêter de bégayer, de grincer des dents en 6 semaines (Septembre 2021).